Maladie d’Alzheimer : pourquoi pratiquer une activité physique régulière ?

Maladie d'Alzheimer : pourquoi pratiquer une activité physique
Maladie d’Alzheimer : pourquoi pratiquer une activité physique régulière ?
26 novembre 2018

Abonnez-vous et vous recevrez une notification par email dès qu’un nouvel article est publié sur le blog.

 

L’augmentation de notre espérance de vie engendre des maladies dégénératives telles que la maladie d’Alzheimer. Elle touche 6 % des plus de 65 ans et cette prévalence double tous les 5 ans. En France, chaque année, 225 000 personnes sont atteintes par la maladie.

 

La maladie d’Alzheimer

Elle est la principale démence dégénérative, induite principalement par le vieillissement. Ses formes d’apparition sont mixtes, progressives et lentes (8 à 10 ans). Le stade le plus avancé est celui de la démence, le malade éprouve des difficultés ou une incapacité à réaliser des activités simples.

Les cellules cérébrales sont touchées, elles disparaissent progressivement pour laisser place à des cellules inactives.

Cela provoque de façon progressive :

  • Une diminution de la perception du corps dans l’espace : une perte d’équilibre, une augmentation du risque de chute.
  • Des déficits cognitifs : une atteinte de la mémoire immédiate et récente, des difficultés à résoudre des problèmes,
  • Des troubles psychiatriques et comportementaux : un changement d’humeur et de personnalité,
  • Une perte d’autonomie : impossibilité d’exécuter des tâches de la vie quotidienne.

Le malade ne sera donc pas le seul à faire face à la maladie, les proches et en particulier les aidants familiaux vont devoir également se préparer à l’accompagner de façon régulière. (Source)

A ce jour la maladie d’Alzheimer est incurable, mais il est possible de retarder l’apparition des symptômes grâce à une activité physique régulière !

 

Qu’est-ce que l’activité physique peut apporter à une personne atteinte d’Alzheimer ?

L’activité physique est bénéfique à tout âge et à tous les stades de la maladie. Pourquoi ? Elle va retarder l’apparition des symptômes et améliorer les performances cognitives.

Maladie d'Alzheimer : pourquoi pratiquer une activité physique

L’activité physique va stimuler le cerveau et les muscles, sa pratique régulière va permettre de maintenir une qualité de vie, grâce à l’apport des bienfaits suivants :

  • L’entretien du schéma corporel,
  • La préservation des capacités fonctionnelles,
  • L’entretien du moral et de la confiance en soi,
  • Le maintien de l’équilibre et de la capacité cardio-respiratoire,
  • L’amélioration de la mémoire,
  • La baisse des risques de dépression.

Une étude américaine (Cyrus et Coll., 2016) a conclu que toutes les activités physiques présentent une augmentation de la matière grise, responsables de la mémoire, de l’apprentissage et de l’exécution des tâches cognitives complexes. La pratique d’une activité physique avec une haute dépense énergétique peut diviser par deux le risque d’être atteint de la maladie chez les participants.

Quelle pratique privilégier face à la maladie d’Alzheimer ?

Quel que soit son âge et sa condition physique, il est indispensable de pratiquer une activité physique. C’est aujourd’hui un facteur protecteur avéré contre la maladie d’Alzheimer.

L’activité proposée va dépendre du stade de la maladie, puisque le malade pourra avoir l’impression de n’avoir jamais effectué l’activité.

L’activité physique sera d’intensité faible à modérée, variée et ludique, permettant un développement de la force, de l’endurance, de l’équilibre et de la souplesse. Le plan national nutrition santé (PNSS) recommande 30 minutes d’activité modérée sur 5 jours de la semaine (équivalent à 30 min de marche).

Exemples d’activités à pratiquer de manière régulière :

  • La marche et la randonnée avec la découverte de nouveaux lieux,
  • Le Qi Gong pour le maintien de la souplesse et travail de l’équilibre grâce à des exercices fonctionnels avec une exécution lente.
  • La gym douce va permettre d’entretenir la santé des muscles,
  • La méthode Pilates tonifie l’ensemble du corps,

Eté Indien Editions vous propose également de réaliser 3 exercices d’équilibre, avec l’aide de l’un de vos proches. Une chaise peut être utilisée pour faciliter la réalisation des flexions, elle va permettre de disposer d’un appui supplémentaire en cas de besoin pour les autres exercices.

La pratique des exercices devra être adaptée à la condition physique et mentale de la personne malade.

La maladie d’Alzheimer est de cause multifactorielle, il s’agit pour tout un chacun d’adopter un mode de vie sain, favorisant ainsi le maintien de la condition physique et mentale grâce à la pratique régulière d’exercices physiques, cognitifs et nutritionnels.

 

Acheter le programme de gym douce en vidéo Corpore Sano