Découvrez la cohabitation intergénérationnelle

Par Benjamin Braquet, le 13 janvier 2022
cohabitation intergénérationnelle

Inscrivez-vous pour recevoir une notification à chaque nouvel article mis en ligne

Loading

Cet article a été réalisé par la structure partenaire Camarage

Plongée dans les nouveaux modèles d’habitat qui se développent en ce moment un peu partout en France, et surtout la cohabitation intergénérationnelle. Nous avons pu échanger avec Jean-Claude, marseillais de 91 ans qui accueille César, étudiant de 25 ans, depuis maintenant 3 mois. Zoom sur leur coloc’ 2.0.

Essayer notre nouveau programme « Seconde Jeunesse »

Une nouvelle façon de vivre ensemble

« Je vis dans un T3 et j’ai une chambre que je n’utilise pas, si elle peut servir j’en suis heureux ! C’est mon fils qui m’a inscrit via le site internet Camarage », précise Jean-Claude. Selon lui, ce dispositif original est gagnant-gagnant puisqu’il aide les jeunes à se loger facilement et aux personnes de plus de soixante ans de bénéficier de petits services et d’un complément de revenus. En échange d’une chambre à loyer solidaire, le ou la jeune doit être présent lorsque l’hébergeant en a besoin et peut lui prêter des petits coups de mains occasionnels (bricolage, aide sur internet, sorties culturelles). Un point d’attention néanmoins : le jeune ne se substitue pas à un auxiliaire de vie, la cohabitation est surtout l’occasion de nouer des liens bienveillants entre générations.

Et la vie au quotidien, ça donne quoi ? « La colocation se passe vraiment bien. Nous avons établis quelques petites règles de vie au départ, César a ses clés et son indépendance, et je suis heureux de ne pas prendre seul mes petits-déjeuners », explique-t-il. Le temps de décision est souvent long avant d’accueillir quelqu’un, mais rare sont les aînés qui le regrette. Mieux, ils souhaitent souvent poursuivre l’expérience à l’issue de la cohabitation.

 

La cohabitation intergénérationnelle, comment ça marche ?

La loi ELAN, adoptée en 2018 a créé le « contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire », qui « permet à des personnes de soixante ans et plus de louer ou de sous-louer à des personnes de moins de trente ans une partie du logement dont elles sont propriétaires ou locataires » dans le parc privé comme dans le parc social, sans même avoir besoin de l’accord du propriétaire ou bailleur si l’hébergeant est locataire (article 118). Ce contrat est volontairement très souple, peut être interrompu avec un préavis de un moins. Par ailleurs, le loyer solidaire perçu n’est pas imposable.

 

Pour accueillir un jeune, il suffit d’indiquer vos conditions d’accueil en ligne ou par téléphone, vous recevez ensuite des demandes de jeunes puis c’est à vous de choisir la personne que vous préférez ! Et pour s’assurer que la cohabitation se déroule pour le mieux, certaines structures peuvent vous accompagner gratuitement sur l’aspect administratif et couvrir le loyer des jeunes en cas d’impayés.

Un de vos proches a une chambre libre ou un de vos neveux est en recherche de logement ? Transférez-lui cet article !

 

En savoir plus sur Camarage

Site internet :  https://camarage.fr/

Email : contact@camarage.fr

Téléphone : 01 84 60 67 92

Laissez nous votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.