Vous souhaitez pratiquer de l'activité physique ? Dites-nous ce qui vous ferait plaisir CLIQUEZ ICI

Comment lire un tensiomètre ?

Par Jodie Bonnet, le 19 juin 2024
comment lire un tensiometre

Inscrivez-vous pour recevoir une notification à chaque nouvel article mis en ligne

Loading

La tension artérielle est un indicateur clé de la santé cardiovasculaire. Savoir lire un tensiomètre correctement peut vous aider à surveiller votre tension artérielle à domicile et à prendre des mesures proactives pour maintenir une bonne santé. Dans cet article, nous allons vous expliquer étape par étape comment lire un tensiomètre de manière efficace.

 

Comprendre les bases de la tension artérielle

La tension artérielle se compose de deux mesures principales :

  • Systolique : pression exercée lorsque le cœur pompe le sang.
  • Diastolique : pression lorsque le cœur est au repos entre les battements.

Ces mesures sont exprimées en millimètres de mercure (mmHg), et sont notées sous la forme de deux chiffres, par exemple 120/80 mmHg.

 

comment lire un tensiomètre ?

 

Types de tensiomètres

Il existe principalement deux types de tensiomètres :

  • Manuels (ou anéroïdes) : nécessitent un stéthoscope pour écouter les bruits du cœur.
  • Automatiques (ou numériques) : plus faciles à utiliser, affichent les résultats automatiquement

Pour ce guide, nous nous concentrerons sur les tensiomètres automatiques, car ils sont les plus courants pour un usage domestique.

 

Se préparer pour prendre sa tension

Choisissez un moment approprié, et prenez votre tension artérielle à des moments réguliers, de préférence à la même heure chaque jour. Asseyez-vous et reposez-vous pendant 5 à 10 minutes avant de mesurer votre tension.

 

Avant de prendre sa tension

Activité physique

Evitez de pratiquer une activité physique intense 30 minutes avant votre prise de tension. Pendant l’exercice, le cœur pompe plus de sang pour répondre à la demande accrue en oxygène et en nutriments des muscles actifs. Cela augmente le débit cardiaque, qui est le volume de sang pompé par le cœur par minute. Le débit cardiaque est déterminé par la fréquence cardiaque (nombre de battements par minute) et le volume d’éjection systolique (quantité de sang expulsée par battement). Une augmentation du débit cardiaque entraîne une hausse de la pression artérielle systolique. Nous vous conseillons donc de ne pas pratiquer d’activité physique intense 30 minutes avant la mesure.

 

Boissons caféinées

Evitez les boissons contenant de la caféine une heure avant la prise de tension. La caféine agit comme un stimulant du système nerveux central. Elle bloque les récepteurs de l’adénosine, une substance chimique qui favorise la relaxation et le sommeil. En bloquant ces récepteurs, la caféine augmente la libération de neurotransmetteurs excitateurs tels que la noradrénaline et la dopamine. Cette stimulation conduit à une augmentation de l’activité du système nerveux sympathique, qui joue un rôle crucial dans la régulation de la tension artérielle.

 

Cigarette / Nicotine

Evitez de fumer. La nicotine est un puissant stimulant du système nerveux sympathique. Lorsqu’elle est inhalée, elle provoque la libération de neurotransmetteurs tels que l’adrénaline (épinéphrine) et la noradrénaline. Ces hormones augmentent la fréquence cardiaque et la force de contraction du cœur, ce qui entraîne une augmentation du débit cardiaque et de la pression artérielle.

 

Position à adopter

Asseyez vous sur une chaise avec le dos bien droit et soutenu. Lorsque vous êtes assis avec le dos bien droit, votre bras est généralement à la même hauteur que votre cœur. Cette position est essentielle car des mesures prises avec le bras trop bas ou trop haut par rapport au cœur peuvent entraîner des lectures inexactes. Si le bras est trop bas, la lecture peut être artificiellement élevée, et si le bras est trop haut, la lecture peut être trop basse.

Lorsque vous gardez les pieds à plat sur le sol, vous évitez de comprimer les vaisseaux sanguins des jambes. Le croisement des jambes ou le maintien des pieds en l’air peut comprimer les veines et les artères, perturbant ainsi la circulation sanguine et augmentant artificiellement la pression artérielle.

 

hypertension senior

 

Placement du brassard

Enroulez le brassard autour de votre bras nu, environ 2-3 cm au-dessus du coude. Les vêtements, surtout s’ils sont épais ou serrés, peuvent comprimer les vaisseaux sanguins du bras, entraînant des lectures inexactes. Cette compression peut augmenter la résistance à la circulation sanguine, faussant les mesures de la pression artérielle.

Le tissu des vêtements peut provoquer une friction ou glisser pendant le gonflage et le dégonflage du brassard, perturbant ainsi la stabilité et la position du brassard, ce qui peut également affecter la précision des mesures.

Un bon contact entre le brassard et la peau permet au tensiomètre de détecter plus précisément les oscillations du pouls et les battements cardiaques.

Assurez-vous que le brassard est bien ajusté mais pas trop serré. Vous devriez pouvoir glisser un doigt entre le brassard et votre bras.

 

Lecture des résultats

Comparez vos résultats avec les normes de tension artérielle. Une tension artérielle normale est généralement inférieure à 120/80 mmHg.

  • Tension artérielle normale :
    • Systolique : moins de 120 mmHg
    • Diastolique : moins de 80 mmHg
  • Élévation de la tension artérielle (pré-hypertension) :
    • Systolique : 120-129 mmHg
    • Diastolique : moins de 80 mmHg
  • Hypertension de stade 1 :
    • Systolique : 130-139 mmHg
    • Diastolique : 80-89 mmHg
  • Hypertension de stade 2 :
    • Systolique : 140 mmHg ou plus
    • Diastolique : 90 mmHg ou plus
  • Crise hypertensive (consultez un médecin immédiatement) :
    • Systolique : 180 mmHg ou plus
    • Diastolique : 120 mmHg ou plus

 

Interprétation des résultats

Si votre tension artérielle est normale :

Continuez à adopter un mode de vie sain, y compris une alimentation équilibrée, de l’exercice régulier, et la gestion du stress, pour maintenir ces valeurs.

Si votre tension artérielle est élevée (pré-hypertension) :

Prenez des mesures pour modifier votre mode de vie afin de réduire votre tension artérielle. Cela peut inclure une alimentation moins salée, plus de fruits et légumes, et une activité physique régulière.

Si vous êtes en hypertension de stade 1 :

Consultez votre médecin pour discuter des changements de mode de vie nécessaires et, si nécessaire, des médicaments pour aider à contrôler votre tension artérielle.

Si vous êtes en hypertension de stade 2 :

Consultez votre médecin immédiatement pour discuter des traitements médicaux et des changements de mode de vie nécessaires pour réduire votre tension artérielle.

Si vous êtes en crise hypertensive :

Consultez un médecin immédiatement, car cela peut être une situation d’urgence nécessitant des soins médicaux immédiats.

 

Notez vos mesures dans un carnet ou une application dédiée pour suivre l’évolution de votre tension artérielle au fil du temps. Partagez ces informations avec votre professionnel de santé lors de vos consultations.

Pour une précision accrue, prenez plusieurs mesures à des moments différents de la journée et calculez la moyenne. Enfin, assurez-vous que votre appareil est régulièrement calibré selon les recommandations du fabricant.

 

Conclusion

La lecture d’un tensiomètre est un processus simple qui peut jouer un rôle crucial dans la gestion de votre santé cardiovasculaire. En suivant ces étapes et en prenant des mesures régulières, vous pouvez détecter des anomalies potentielles et agir en conséquence. Si vous avez des doutes sur vos résultats ou sur la manière de prendre des mesures correctes, n’hésitez pas à consulter votre professionnel de santé. Gardez à l’esprit que la surveillance régulière de la tension artérielle est une habitude saine qui peut vous aider à prévenir les complications à long terme. Prenez soin de vous et restez informé !

Vous souhaitez pratiquer de l’activité physique ? Dîtes nous ce qui vous ferait plaisir

CLIQUEZ ICI
NOUS SOUHAITONS MIEUX VOUS CONNAÎTRE POUR VOUS PROPOSER LA BONNE SOLUTION D'ACTIVITÉ PHYSIQUE ET DE BIEN-ÊTRE. logo CTA fin d'article

CLIQUEZ ICI

Laissez nous votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *