Du baby boom au papy boom

Du baby boom au papy boom
Du baby boom au papy boom
22 janvier 2018

Abonnez-vous et vous recevrez une notification par email dès qu’un nouvel article est publié sur le blog.

Il suffit de se plonger dans des images d’archive ou dans des films des années 1960/1970 pour se rendre à l’évidence : les seniors n’ont plus le même visage aujourd’hui qu’il y a quelques années. Bourvil avait 49 ans dans « La grande vadrouille », Louis de Funès, 59 dans « Les aventures de Rabbi Jacob » et Yves Montand venait tout juste de dépasser les 50 ans sur le tournage de « César et Rosalie ». Ces figures du septième art représentent parfaitement le hiatus entre les seniors d’antan et ceux de la génération baby-boom qui ont désormais entre 60 et 70 ans. Plus fringants, moins usés par le temps, les baby-boomers sont devenus des papy-boomers actifs et prenant soin de leur santé.

Du baby boom au papy boom

Seniors, les nouveaux jeunes.

Comment expliquer le changement physique des sexagénaires sur une période de trente ou quarante ans ? Comment définir le fait que les octogénaires des années 2000 ressemblent aux sexagénaires des années 1960 ? Pourquoi les retraités ne vivent plus la période post-travail comme jadis ? Toutes ces questions peuvent se résoudre en un élément de réponse : l’activité.

Qu’elle soit sportive ou intellectuelle, l’activité sous toutes ses formes a opéré une refonte presque totale du visage des seniors dans notre société. Le retraité enfermé à son domicile, guettant le passage des quidams devant sa fenêtre paraît totalement obsolète de nos jours. Arrêter son travail n’est plus comparable aujourd’hui à une « petite mort » car il existe quantité de domaines pour s’épanouir. Les voyages coûtent moins cher, les associations sont nombreuses et requièrent des bénévoles en quantité, Internet permet de correspondre avec le monde entier et les clubs sportifs pour seniors n’ont jamais été aussi nombreux. D’excellentes raisons pour que les papy-boomers profitent de leur retraite dans le bonheur et l’épanouissement.

Du baby boom au papy boom

Le sport comme vecteur de rajeunissement pour les papy-boomers

L’Organisation Mondiale de la Santé préconise d’avoir une activité physique régulière pour lutter contre le vieillissement corporel. Cette ordonnance générale tente d’influencer les habitudes des seniors qui ont pour la plupart compris qu’une activité physique régulière les aiderait à lutter contre les risques cardio-vasculaires et la dégénérescence cognitive.

Le constat est encourageant au vu de la recrudescence de seniors actifs dans des clubs sportifs adaptés à leur condition. Il serait cependant injuste d’affirmer que la situation est parfaite puisque de nombreux retraités rechignent encore à pratiquer des activités telles que la marche, le cyclisme ou la natation. Le déclic peut venir de leur entourage ou d’eux-mêmes à condition de trouver la bonne formule pour que le sport pratiqué soit un plaisir et non une contrainte.

Dans certains cas, une pratique douce comme le yoga ou la méditation sera la solution adéquate pour aller dans le sens d’une meilleure condition physique. Car les papy-boomers, ex baby-boomers, se doivent de montrer l’exemple pour les futures générations de seniors.

Testez la 1ère semaine du programme Corpore Sano
Recevoir gratuitement 50 minutes d'exercices de gym douce en vidéo
Rechercher un mot clé