Résidences senior : pourquoi l’activité physique devient incontournable ?

activités physiques en résidences senior
Résidences senior : pourquoi l’activité physique devient incontournable ?

Abonnez-vous et vous recevrez une notification par email dès qu’un nouvel article est publié sur le blog.

 

Différentes des EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), les résidences senior désignent des établissements exclusivement réservés aux personnes âgées autonomes. Ils accueillent généralement les personnes de plus de 60 ans valides ou semi valides (GIR 4 à 6).

Dans la plupart des cas, ces résidences sont constituées de maisons ou d’appartements individuels pour garantir la convivialité et l’indépendance des habitants.

Et bien évidemment, certains services sont mis à leur disposition, comme l’aide à domicile, le ménage, la blanchisserie et bien d’autres. Soucieux du bien-être et de la santé des seniors, certains établissements ont désormais décidé d’intégrer l’activité physique parmi leurs services.

Dans certaines résidences, elle y occupe même déjà une place importante. Les raisons dans cet article avec Eté Indien Editions.

 

Les résidences se différencient surtout par les services proposés

résidence senior senioriales

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de faire un aperçu sur les réelles caractéristiques des résidences sénior. Vous vous demandez peut être pourquoi ce marché est devenu aussi concurrentiel. Il existe aujourd’hui des acteurs nationaux œuvrant dans ce secteur. On peut citer Les Senioriales, Domitys, Les Girandières, Les Hespérides, Les Jardins d’Arcadie ou les Villages d’Or.

Mais ils ne représentent qu’une partie. D’après une étude Xerfi-Precepta, le parc français de résidences senior a atteint les 380 unités à la fin de l’année 2012. Et d’ici 2020, ce chiffre devrait monter jusqu’à 1000 unités.

Comment peuvent-elles se distinguer ?

Les points de différenciation pouvant attirer les seniors ne manquent pas. En général, les résidences sont avant tout implantées dans des zones géographiques à fort potentiel. Potentiel en termes d’attractivité économique, de tissu social et associatif et de qualité de vie et. Citons par exemple les régions montagneuses ou en bord de mer mais aussi les pôles urbains proches des transports et des commerces.

Du côté du prix du loyer, un logement de type 1 dédié à l’accueil des séniors autonomes est proposé en moyenne entre 800 et 1 300 € par mois. Par contre, s’ils souhaitent opter pour un T2, le prix monte entre 1 000 à 1 400 € de loyer. Ce tarif peut atteindre les 1 300 à 2 000 € pour un T4. Cela représente des sommes importantes pour la majorité des retraités.

Avec l’accroissement constant du nombre de résidences, la différenciation par l’emplacement et le prix ne suffit plus.

Pourquoi les services sont devenus un élément de différenciation ?

Car, comme dans la plupart des marchés en forte augmentation, la concentration d’acteurs et l’alignement progressif des prix font qu’il faut trouver d’autres atouts à mettre en avant. C’est d’autant plus important qu’un des enjeux des acteurs cités plus haut, c’est de convaincre des particuliers de procéder à un investissement résidence senior.

La question des services proposés au sein de la résidence devient alors un élément fort d’attractivité pour les clients et les investisseurs. Dans ces services, il y a la blanchisserie, le ménage, la restauration, le personnel de garde disponible 24h/24, la garde d’animaux…et aussi l’activité physique.

 

Quelle place pour l’activité physique dans les services des résidences senior ?

Le premier atout de l’activité physique c’est qu’elle peut jouer à la fois un rôle occupationnel et de prévention de la santé.

Autrement dit, elle permet de réunir pendant 1 heure 1 ou 2 fois par semaine les résidents autour d’une activité ludique et participative. Mais, plus que cela, elle peut et doit avoir un véritable rôle d’amélioration des capacités physique et du bien-être des personnes seniors.

C’est reconnu : l’activité physique est une approche non médicamenteuses qui a des effets réels et durables sur la santé physique et cognitives des 65 ans et plus.

Par ailleurs, elle favorise le rapprochement social des résidents puisque la plupart des exercices sont faits en groupe encadrés par un professionnel diplômé.

A noter aussi que des résidences s’équipent de plus en plus de salles d’activité permettant d’accueillir de l’activité physique mais aussi d’équipements mobiles installés en intérieur comme un vélo ou un rameur ou d’équipements de type parcours santé installés en extérieur.

 

Le Lab Les Senioriales : un exemple de projet innovant en matière d’activités physiques en résidences senior

projet innovant d'activités physiques par Le Lab Senioriales

Chaque résidence sénior et établissement œuvrant dans ce domaine ne cessent de rechercher de nouveaux moyens pour continuellement offrir de meilleures conditions de vie. Et c’est dans cette optique que le Lab Les Senioriales a travaillé pour imaginer un projet innovant d’activités physiques dans les résidences de son réseau.

Pour ce faire, il y a eu des enquêtes effectuées auprès des résidents dans 14 établissements Senioriales. Les résultats de ces analyses ont montré qu’il existait trois profils de seniors sportifs, dont les « fragiles », les « réservés » et les « actifs ». Et c’est à partir de ces informations qu’a été sélectionnée l’entreprise Silverfit, un spécialiste de ce secteur.

Elle a pour mission de proposer des nouveautés en matière de programmes d’activités physiques et ludiques dédiées aux habitants des Senioriales. Les deux projets du Lab concernant les activités physiques et cognitives en intérieur et en extérieur ont alors vu le jour à partir de ce moment.

Pour en savoir plus : https://www.lelab-senioriales.com/2016/09/20/programmes-sportifs-nouvelle-generation-senioriales/

Recevoir gratuitement 50 minutes d'exercices de gym douce en vidéo
Rechercher un mot clé