APA en EHPAD : 5 exercices à proposer aux résidents

Par Cédric Rigal, le 07 janvier 2021

Préambule : Pour les équipes soignantes, la santé physique et morale des résidents est une priorité. Rester actif permet de maintenir l’autonomie et de prévenir de nombreuses pathologies qui touchent les personnes âgées vulnérables. Des activités physiques adaptées (APA) proposées en EHPAD vont permettre de soutenir l’autonomie, accompagner le bien vivre au quotidien et les capacités fonctionnelles.

groupe de seniors qui pratiquent une activité physique adaptée en ehpad

Inscrivez-vous pour recevoir une notification à chaque nouvel article mis en ligne

Loading

Cet article s’adresse aux enseignants en Activités Physiques Adaptées qui exercent en EHPAD. Vous trouverez ci-dessous 5 exercices qui pourront vous aider dans votre proposition d’échauffement.

Ils sont d’exécution simple. L’objectif est de préparer l’organisme à l’effort et d’améliorer la réactivité aux contractions musculaires.

Les exercices proposés sollicitent le système cardio-respiratoire, articulaire et musculaire.

Conseils et recommandations pour la réalisation de ces exercices en EHPAD.

Avant de proposer ces exercices, prenez en considération les conseils suivants :

  • Présentez ces exercices au médecin coordonnateur ou à l’infirmier coordinateur.
  • Les exercices se déroulent en position assise, les chaises contre un mur.
  • Ils sont d’exécution simple.
  • Privilégiez la lenteur dans l’exécution du mouvement.
  • Informez les résidents sur leur posture, apportez l’indication suivante.
  • Recherchez une position confortable, attention à la posture avant l’exécution du mouvement.
  • Informez sur la respiration avec des termes simples : soufflez pendant l’effort, ne forcez pas la respiration, respirez normalement.
  • Attention, pas de travail en apnée.
  • Incitez à une découverte ou redécouverte du corps, écoutez vos sensations.
  • Le plaisir à se mouvoir doit être au cœur de votre proposition.
  • Informez sur la notion de douleurs ou de gènes en indiquant aux participants de stopper le mouvement s’ils ressentent une gène ou douleur.
  • ATTENTION PAS DE MANIPULATION. Pour aider à l’exécution variez vos consignes en jouant sur vos tournures de phrases en fonction de chacun. Pensez à utiliser des images (exemple : « portez vos mains vers les épaules » se transforme en « vous ramez ».
  • Aidez dans l’exécution du mouvement en séquençant la consigne : donnez une seule information à la fois, lorsque le mouvement est réalisé passez à la seconde information et ainsi de suite.
  • Utilisez un espace approprié et enlevez tous les obstacles qui pourraient augmenter le risque de chute.
  • Veillez à ce que les participants portent des vêtements confortables et assurez-vous que les chaussures soient bien adaptées pour la pratique (ne glissent pas, avec un bon appui au niveau du talon).

La proposition de ces exercices suit une logique. Commencez par réaliser les mouvements de la tête et finissez par les pieds. Ainsi, vous n’oublierez aucun segment.

Expérimentez notre nouveau programme « Seconde Jeunesse »

1er exercice : mobilisation des cervicales.

apa en ehpad exercice cervicale pour senior sur chaise

En position assise, dans une position confortable

  • décollez le dos du dossier de la chaise, les épaules relâchées,
  • fixez l’horizon,
  • tournez la tête à droite, vous regardez par-dessus votre épaule, soufflez.
  • revenez en position de départ,
  • tournez la tête à gauche, vous regardez par-dessus votre épaule, soufflez.
  • revenez dans la position de départ.
  • répétez le mouvement 5 fois.
  • stoppez l’exécution, si le résident ressent des sensations vertigineuses.

2ème exercice : mobilisation articulaire et musculaire des épaules.

exercice pour senior sur chaise épaule

En position assise, dans une position confortable

  • décollez le dos du dossier de la chaise,
  • grandissez vous, les épaules relâchées,
  • fixez l’horizon,
  • montez (haussez) les épaules vers les oreilles et relâchez doucement.
  • inspirez quand vous montez les épaules.
  • soufflez quand vous relâchez.
  • répétez le mouvement 5 fois

3ème exercice : mobilisation articulaire et musculaire pour les membres inférieurs.

exercice jambe sur chaise pour senior

En position assise, dans une position confortable

  • décollez le dos du dossier de la chaise,
  • grandissez vous, les épaules relâchées,
  • fixez l’horizon, les mains sur les genoux,
  • montez un genou,
  • tendez une jambe, puis l’autre.
  • au fur et à mesure de l’exécution, montez les genoux un peu plus haut.
  • répétez le mouvement 10 fois.
  • Respirez tranquillement.

4ème exercice : mobilisation des chevilles.

exercice de mobilisation des chevilles sur chaise pour senior

En position assise, dans une position confortable.

  • décollez le dos du dossier de la chaise,
  • grandissez vous, les épaules relâchées,
  • fixez l’horizon, les mains sur les genoux,
  • montez sur les pointes de pieds, puis les talons.
  • répétez le mouvement 10 fois. Respirez tranquillement

5ème exercice : travail de force, transfert assis/debout pour les membres inférieurs.

exercice de flexion sur chaise pour senior

Assis sur une chaise avec accoudoirs, la chaise placée contre un mur.

  • se lever et s’asseoir.
  • répétez le mouvement 5 fois.
  • pensez à souffler quand vous vous levez de la chaise.
  • une fois debout, regardez loin devant vous.
  • se rasseoir à l’aide des accoudoirs.
  • freinez la descente en vous aidant des accoudoirs et pensez à bien souffler.

Ces 5 exercices préparent l’organisme à l’effort, vous pouvez par la suite enchaîner sur de la marche ou un travail de renforcement musculaire. Et pourquoi pas, proposer cette série d’exercices avant de débuter la toilette ou pendant la toilette pour permettre de réveiller en douceur l’organisme et faciliter l’exécution de ces gestes.

Si vous êtes un enseignant APA qui intervient en EHPAD, vous pouvez proposer ces exercices tous les jours en privilégiant lenteur dans l’exécution et écoute des sensations.

Ces exercices sollicitent l’amplitude articulaire, la souplesse et la proprioception.

Dans votre proposition d’exercices placez le résident au cœur de ces exercices. Encouragez, stimulez, guidez toujours dans la bienveillance, l’empathie et la bonne humeur. L’activité doit être source de plaisir et non une contrainte : plaisir pour le résident, mais aussi pour le soignant ou l’animateur.

Il est primordial pour les personnes âgées en EHPAD ou en maison de retraite de pratiquer une activité physique, non seulement pour les bienfaits qu’elle apporte sur le corps et le bien-vieillir, mais également pour créer et entretenir le lien social chez les aînés.

En effet, une perte d’autonomie due à une condition physique restreinte, tant musculaire que cardiaque isole les seniors, ce qui a un impact négatif sur leur vie sociale. La remise en forme pour améliorer la condition physique via une activité sportive est donc un excellent moyen pour éviter que la sédentarité des personnes âgées impacte leur santé physique et sociale.

Ci-dessous, retrouvez le témoignage de soignants : Dominique et Fabienne, auxiliaire de soins en gérontologie au PASA et Nelly animatrice à l’EHPAD « la miséricorde » à Saint Affrique (12) :

Présentation du contexte : depuis 2013, des dispositifs sont mis régulièrement en place par un professionnel en activité physique adaptée. Aujourd’hui, 2 séances d’équilibre et 1 séance d’aquadouce par semaine sont proposées. Dominique, Fabienne et Nelly ont été sensibilisées à l’activité physique adaptée comme un outil de prise en soin et d’accompagnement non médicamenteux pour soutenir le quotidien des résidents et limiter l’apparition de troubles.

Dominique et Fabienne (ASG) : Avant de découvrir et de connaître l’activité gym, nous n’aurions jamais mis en place cette activité.

Aujourd’hui, nous proposons des exercices 2 fois par semaine auprès de deux groupes du PASA. La durée des séances est de 30 min mais peut varier suivant la fatigabilité des pratiquants et du groupe.

Aux dires des résidents, cette activité à un impact positif sur leur santé aussi bien sur le plan moteur que psychologique. Quelquefois, avant les séances ils sont dans la plainte et on remarque un mieux être après la séance.

Les résidents ont de meilleures sensations de souplesse, moins de douleurs au niveau des membres inférieurs.

C’est avant tout un moment convivial pendant lequel chacun, en fonction de ses capacités motrices, cognitives, fonctionnelles s’exprime, se réapproprie son corps et retrouve son schéma corporel.

C’est un moment interactif, chaleureux, de bonne humeur, où tout le monde se retrouve avec plaisir. Il n’y a pas de jugement pendant les séances. C’est un moment d’évasion et de bien être.

Nelly (animatrice) propose l’activité 1 fois par semaine, elle s’adresse à un public dépendant. Pour la mise en place de ses séances, elle est accompagnée d’une ASH. Un travail de stimulation doit être mené pour inviter les résidents à bouger et pour les maintenir éveillés.
La proposition de mouvement est fonction des capacités du résident.

Nelly se sert de l’activité gym, comme un échauffement à la prochaine activité pour aider le résident à se recentrer et se concentrer pour la prochaine activité. Par exemple, après la séance de gym, Nelly propose un atelier mémoire.

Dans le cadre du confinement, Dominique, Fabienne, Nelly, ont utilisé la vidéothèque de séances d’activités physiques créée par Eté Indien. Elles l’ont utilisées comme un outil et support de formation pour les accompagner dans leurs propositions d’exercices et enrichir leurs séances.

Nous remercions toute l’équipe soignante de l’EHPAD « la Miséricorde » pour leur participation à cet article.

Sources :

  • Vivifrail : guide pratique pour la prescription d’un programme d’activités physiques pour la prévention de la fragilité et de chutes chez les sujets âgés de plus de 70ans.
  • Haute Autorité de Santé
  • Organisation Mondiale de la Santé

Laissez nous votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *